Traduction et republication de : « Traitement à domicile des patients atteints de maladie veineuse thromboembolique associée au cancer » - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Revue de Médecine Interne Année : 2024

Translation into French and republication of: “Home treatment for patients with cancer-associated venous thromboembolism”

Traduction et republication de : « Traitement à domicile des patients atteints de maladie veineuse thromboembolique associée au cancer »

Résumé

Patients hospitalised with acute venous thromboembolism (VTE), and notably patients with pulmonary embolism, often remain in hospital for extended periods due to the perceived risk of complications. However, several studies have shown that home treatment of selected patients is feasible and safe, with a low incidence of adverse events. This may offer clear benefits for patients’ quality of life, hospital planning and cost to the health service. Nonetheless, there is a need for a VTE risk-stratification tool specifically addressing prognosis in patients with cancer. This may aid in the selection of low-risk patients with cancer and VTE who are suitable for outpatient treatment. Although several prognostic scores have been proposed, we suggest using a pragmatic clinical decision-making tool such as the Hestia criteria for selecting patients for home care in everyday clinical practice. Once patients have been discharged, it is mandatory to monitor patients regularly (we suggest after 3 days, 10 days, 1 month and 3 months, or more frequently if needed) with the involvement of a multidisciplinary team, so that appropriate and timely remedial action can be taken in case of warning signs of complications. If patients are selected carefully and monitored effectively, many patients who experience acute VTE can be cared for safely at home.
Les patients hospitalisés pour une maladie thromboembolique veineuse aiguë (MTEV), et notamment les patients souffrant d’une embolie pulmonaire, restent souvent à l’hôpital pendant de longues périodes en raison du risque perçu de complications. Cependant, plusieurs études ont montré que le traitement à domicile de patients sélectionnés est faisable et sûr, avec une faible incidence d’événements indésirables. Cela peut présenter des avantages évidents pour la qualité de vie des patients, la planification hospitalière et le coût pour les services de santé. Néanmoins, il est nécessaire de disposer d’un outil de stratification du risque de MTEV qui prenne en compte le pronostic des patients atteints de cancer. Cet outil pourrait aider à sélectionner les patients à faible risque atteints d’un cancer et d’une MTEV qui peuvent bénéficier d’un traitement ambulatoire. Bien que plusieurs scores pronostiques aient été proposés, nous suggérons d’utiliser un outil pragmatique de prise de décision clinique tel que les critères Hestia, afin de sélectionner les patients devant recevoir des soins à domicile dans la pratique clinique quotidienne. Une fois les patients sortis de l’hôpital, il est indispensable de les surveiller régulièrement (nous suggérons après 3 jours, 10 jours, 1 mois et 3 mois, ou plus fréquemment si nécessaire) avec l’implication d’une équipe multidisciplinaire, afin que des mesures correctives appropriées puissent être prises en temps voulu, en cas de signes avant-coureurs de complications. Si les patients sont sélectionnés avec soin et suivis efficacement, de nombreux cas de MTEV aiguë peuvent être soignés en toute sécurité à domicile.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04550855 , version 1 (18-04-2024)

Identifiants

Citer

Olivier Sanchez, Pierre-Marie Roy, Yoann Gaboreau, Jeannot Schmidt, Farès Moustafa, et al.. Traduction et republication de : « Traitement à domicile des patients atteints de maladie veineuse thromboembolique associée au cancer ». La Revue de Médecine Interne, 2024, 45 (4), pp.226-238. ⟨10.1016/j.revmed.2024.04.003⟩. ⟨hal-04550855⟩

Relations

21 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More