Image
Image
Image
Introduction équipe

Constituée de professionnels de santé médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes et maïeuticiens, exerçant à la fois des fonctions cliniques et universitaires, notre équipe centre son activité autour des thématiques d’adhésions aux soins, de comportement de santé et de prévention, avec une ouverture importante sur les sciences humaines et sociales.
 

Thématiques

L’expertise de ses membres se positionne dans le champ interventionnel, sur la mise en place et l’évaluation de stratégies correctives ou préventives associant innovation pour l’information en santé et innovation pédagogique (accompagnement psychosocial et comportemental). Cette démarche s’adresse à l’ensemble des champs couverts par la santé publique, de la formation des professionnels de santé à l’organisation des soins en passant par l’éducation thérapeutique des patients, et vise aux changements de comportements individuels et/ou collectifs.

Axes de recherche

Accompagnement des apprentissages

L’équipe s’intéresse à l’accompagnement des apprentissages des acteurs (entendus ici au sens large : patients, aidants, professionnels…), en lien avec l‘intégration de l’innovation technologique (accompagnement du changement des pratiques professionnelles, soins collaboratifs, communication en santé, éducation thérapeutique, renforcement de l'adhésion thérapeutique), notamment par le biais des outils de simulation.

Organisation des soins

L’évaluation de l’offre de soins et son organisation représente un enjeu majeur de la réussite de la stratégie de transformation du système de santé engagée. L’équipe s’intéresse notamment à la coordination des acteurs impliqués dans les prises en charge des patients. Une attention particulière est portée sur les soins primaires, le triage et les parcours de soins complexes, ainsi que sur les parcours faisant appels aux soins alternatifs et complémentaires.

 

Projets en cours

DAPHNIS(Direct Access PHysio for NontraumatIc Shoulders)

Coopération entre le médecin généraliste et le kinésithérapeute en structure pluri-professionnelle de santé pour la prise en charge des patients présentant une pathologie d’épaule non-traumatique : protocole d’un essai clinique contrôlé randomisé en cluster
Responsable(s) : Nicolas PINSAULT & Thomas LATHIERE
Contrat : DGOS-GIRCI AuRA Rescherche en soins primaires - [2022-]
Les troubles musculosquelettiques de l’épaule sont aujourd’hui un enjeu de santé publique du fait de leur incidence, et conséquemment la charge qu’ils imposent au système de santé en France. Parmi ces troubles, les pathologies non-traumatiques semblent bénéficier du traitement conservateur, et ne pas requérir d’imagerie en première intention. Les cabinets de médecine générale, ainsi que les services d’urgence sont les premiers confrontés à ces flux de patients. La réorganisation des professionnels en ville et un renforcement du rôle des professions de santé non-médicales dans le cadre d’un exercice coordonné représente une possibilité pour offrir des soins plus efficients. En septembre 2019, un nouveau modèle d’accès aux soins de kinésithérapie est proposé par la ministre des Solidarités et de la Santé pour les pathologies musculosquelettiques. Le ministre de la Santé a confirmé en 2021 cette volonté en affirmant son soutien aux expérimentations locales pour d’autres pathologies musculosquelettiques, avant de généraliser leur application sur l’ensemble du territoire français. Nous proposons pour cela la mise en place d’un essai randomisé contrôlé de non-infériorité en cluster comparant la mise en place d’un protocole de coopération sanitaire au sein de maisons de santé pluriprofessionnelles de Rhône-Alpes, comparant l’évaluation et la prise en charge en accès direct des patients présentant une pathologie non-traumatique de l’épaule par un kinésithérapeute par rapport à la prise en charge habituelle avec le médecin traitant comme point d’entrée au parcours de soins coordonné. Nous comparerons dans l’analyse principale les résultats sur la douleur et l’incapacité à 6 mois grâce au SPADI (Shoulder Pain And Disability Index), et des éléments relatifs au parcours innovant dans l’analyse secondaire (durée pour accès aux soins, coûts, satisfaction). Les patients seront suivis durant 6 mois, et les résultats attendus sont une non-infériorité du parcours innovant sur le parcours usuel conjointement à une diminution des coûts et du temps d’attente pour une première consultation. ...

BANSHEE

Efficacité thérapeutique et évaluation médico-économique d’un parcours de consultation chirurgicale en première intention versus parcours de rééducation en première intention pour des douleurs sous-acromiales non-traumatiques
Responsable(s) : Nicolas PINSAULT & Thomas LATHIERE
Contrat : Conseil national de l'Ordre des masseur-kinésithérapeutes - [2022-]
Les pathologies musculosquelettiques d’épaule sont un fardeau social et économique, et sources d’incapacités importantes. La faible corrélation radio-clinique dans la population présentant une pathologie de la coiffe non-traumatique, et l’équivalence en termes de douleur et de fonction après une prise en charge en rééducation, et ce à des horizons temporels supérieurs à 10 ans, semble faire de la kinésithérapie en première intention une alternative de choix à un parcours de consultation chirurgical de première intention. Les coûts associés à la rééducation semblent par ailleurs inférieurs à ceux de la chirurgie, mais aucune évaluation médico-économique n’a été réalisée en France sur le sujet. Nous proposons donc la conduite d’un essai de non-infériorité, prospectif, contrôlé randomisé en Zelen comparant l’efficacité sur l’incapacité d’épaule d’un parcours de soins de rééducation en première intention, versus un parcours de consultation chirurgicale en première intention dans la prise en charge de pathologies non-traumatiques d’épaule liées à la coiffe des rotateurs. Le critère de jugement principal sera l’Oxford Shoulder Score, un score d’incapacité valide et fiable traduit en français, évalué à 1 an. Une évaluation médico-économique prospective sera adossée à cet essai, le Ratio Incrémental Coût Utilité utilisant le QALY sera calculé si la qualité de vie diffère entre les deux groupes à 1 an post-inclusion. L’analyse statistique sera réalisée par la cellule data stat de Grenoble et consistera en une régression linéaire avec ajustement sur la valeur de l’OSS à la baseline et sur les autres facteurs pronostiques majeurs dans un objectif de réduire la variance résiduelle et gagner en puissance. Les patients seront screenés par des médecins généralistes de l’agglomération grenobloise, puis inclus par l’équipe investigatrice au CHU Grenoble Alpes. Ils seront ensuite suivis pendant un an, avec des évaluations intermédiaires à 3 et 6 mois. ...

LOMBALGIP

Coopération entre le médecin généraliste et le kinésithérapeute en structure pluri-professionnelle de santé pour la prise en charge des patients présentant une lombalgie aigüe : protocole d’un essai clinique contrôlé randomisé en cluster
Responsable(s) : Nicolas PINSAULT & Amélie KECHICHIAN
Contrat : Conseil national de l'Ordre des masseur-kinésithérapeutes - [2021-]
L’amélioration de l’accès aux soins et le décloisonnement du système de santé français figurent parmi les priorités du projet Ma Santé 2022, porté par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Ce sont également des enjeux évoqués dans le Ségur de la santé, mis en place après la crise sanitaire de 2020 (Santé, 2020). Cela se traduit par une réorganisation des professionnels en ville et un renforcement du rôle des professions de santé non-médicales dans le cadre d’un exercice coordonné afin d‘offrir des soins de santé plus efficients. En Septembre 2019, un nouveau modèle d’accès aux soins de kinésithérapie est proposé par la ministre des Solidarités et de la Santé pour les pathologies musculo-squelettiques bégnines : la lombalgie aigüe et l’entorse de cheville (Santé, 2019). Ce nouveau modèle d’accès aux soins doit être encadré par un protocole de coopération, et établi au sein de structures de santé répondant à des critères définis. La parution récente de l’arrêté ministériel au journal officiel du 08 Mars 2020 (Annexe 9) autorise officiellement la mise en place de ces protocoles de coopération. Au sein de ces structures pluri-professionnelles, le médecin généraliste délègue sa consultation au kinésithérapeute. Les patients éligibles, souffrant de douleur lombaire aigüe ou d’un traumatisme en torsion de cheville, peuvent ainsi consulter le kinésithérapeute à la place du médecin généraliste. Les critères d’inclusion et de réorientation des patients vers le médecin généraliste sont décrits par le protocole de coopération. A ce jour en France, aucune étude n’a été réalisée évaluant des modèles de soins basés sur un élargissement du champ de pratique et de responsabilité des kinésithérapeutes dans la prise en charge de patients souffrant de troubles musculo-squelettiques. Une évaluation de l’efficacité clinique du protocole de coopération « douleur lombaire aigüe », autorisant la délégation d’actes entre le médecin généraliste et le kinésithérapeute en France, s’avère ainsi nécessaire. Celle-ci doit être réalisée grâce à un essai clinique randomisé contrôlé (ECR), disposant à ce jour du plus haut niveau de preuve. ...

ETHIC & TAC

Prise de décision partagée sur le parcours de soin et les TAC : une étude pilote
Responsable(s) : Nicolas PINSAULT & Léo DRUART
Contrat : Institut national du cancer InCA - [2021-]
Le recours aux thérapies alternatives et complémentaires (TAC) augmente de manière régulière depuis plusieurs années. Certaines populations sont plus consommatrices que d’autres de ce type de soins, parmi lesquelles les patientes atteintes d’un cancer du sein pour qui le taux de recours est proche de 90%. Ces populations sont pourtant celles pour lesquelles les risques associés à ce type de recours sont les plus élevés. De plus, le sujet des TAC est rarement abordé par les patientes avec les équipes de soins conventionnelles. Ainsi, les patientes placent souvent dans les TAC des attentes démesurées et se mettent dans le même temps dans des situations à risque. Ce projet a donc pour objectif d’aider les patientes atteintes d’un cancer du sein à mieux s’orienter dans leurs parcours de soin et en particulier vis-à-vis de l’offre pléthorique des TAC pour qu’elle puisse décider d’un recours en toute connaissance de cause. Afin d’aboutir à une prise de décision partagée, une consultation sera proposée aux patientes avec pour objectif de discuter de leurs recours passés, de leurs connaissances du parcours de soin, de leurs craintes et de leurs aspirations vis-à-vis des TAC. Des notions d’épistémologie (efficacité propre, placebo, rapport bénéfice-risque, etc.) seront abordées pour permettre une transposition de ces éléments tout au long de leur parcours de soin. L’impact de cette consultation sur l’observance du traitement conventionnel, la satisfaction de la prise en charge dans son ensemble mais aussi la communication avec le reste de l’équipe soignante sera évaluée. Une méthodologie avant/après permettra dans un premier temps d’évaluer les valeurs prises par nos critères de jugements dans le parcours de soin habituel puis dans le cadre du parcours de soin innovant proposé par l’intervention. Cette étude permettra d’établir la faisabilité d’un futur projet de recherche de plus grande envergure. ...

PLACETHIC

La compréhension des mécanismes d’action du placebo permet-elle de compenser la perte d’efficacité liée à la révélation du recours au placebo ? Une étude contrôlée randomisée
Responsable(s) : Nicolas PINSAULT & Léo DRUART
Contrat : Fondation APICIL - [2019-]
Background: Placebo has been studied for many years and is ever-present in healthcare. In clinical practice, its use is limited by ethical issues raised by the deception entailed by its administration. Objective: To investigate whether, when given detailed information about pain and underlying placebo mechanisms, subjects will have a response similar to that of those subjected to a procedure in which they receive a conventional placebo treatment. Methods: The study is designed as a non-inferiority randomized, parallel with a nested crossover trial. In addition, 126 subjects without any known pathology will be included. They will be randomized into two groups. Each subject will undergo three Cold Pressor Tests (CPT): calibration, condition of interest (deceptive placebo or educated placebo), and control. Our main judgment criterion will be the comparison in pain intensity experienced on the visual analog scale between the two CPTs with placebo conditions. ...

SMASHMEDICINE

SmashMedicine: Transforming medical education
Responsable(s) : Pierre GILLOIS
Contrat : EIT Health (European Institute of Innovation and Technology) - UNIVERSITE GRENOBLE ALPES - [2020-]
Multiple-choice questions are key to training medical students in diagnostics. SmashMedicine provides crowd-sourced questions using new machine-learning methods to improve medical education....

PAPRIKA

Patient empowerment for major surgery preparation at home.
Responsable(s) : Pierre ALBALADEJO
Contrat : EIT Health (European Institute of Innovation and Technology) - UNIVERSITE GRENOBLE ALPES - [2020-]
Preparation and follow-up are key to successful surgery. PAPRIKA provides a solution that prepares patients for surgery, thereby improving the results. PAPRIKA establishes a technologically enabled and personalised programme to prepare patients for elective surgery and provide follow-up, as a way to improve the outcomes of the operation. The programme develops close collaboration with the medical environment that empowers patients to co-create their own care....

MOVAGE-ACT

Améliorer l'activité et la mobilité dans la communauté pour un vieillissement en bonne santé.
Responsable(s) : Pierre GILLOIS
Contrat : EIT Health (European Institute of Innovation and Technology) - UNIVERSITE GRENOBLE ALPES - [2020-2022]
With the goal of stimulating active ageing and mobility among older adults, MOVAGE-ACT will develop and implement educational and informative activities that target behavioural change. The project is designed to enable older adults to obtain new knowledge and skills on how manage their physical activity, to help combat the onset of chronic disease and to prevent a decline to dependency. Citizens will be empowered not only to live longer, but also to live well.

Page projet
Membres
Introduction membres

Liste des membres de l'équipe :

Responsable(s)

Permanents

Autres

Doctorants

Thèses

Les thèses en cours dans notre équipe :

  • Clémence BRUN : "Développement, validation et diffusion d'un jeux sérieux utilisant des stimuli motivationnels pour favoriser la mobilisation des capacités critiques " (encadrée par Nicolas PINSAULT , Richard MONVOISIN (LARAC) )
  • Florent CACHON : "L'universitarisation de la formation infirmière " (encadrée par Benoît ALLENET )
  • Andréanne DE MONTFALCON : "les fondements de l'identité professionnelle et la santé publique " (encadrée par Benoît ALLENET )
  • Morgane DEJEAN : "Le pharmacien d'officine face aux nouvelles tensions de rôles : comprendre les modalités, les enjeux, et accompagner la transition " (encadrée par Jean-Didier BARDET )
  • Gwladys DEMAZURE : "Intervention psychothérapeutique pour les mineurs et jeunes majeurs étrangers non accompagnés présentant des symptômes d'état de stress post traumatique et/ou de troubles associés " (encadrée par Céline BAEYENS (LIPPCC) )
  • Léo DRUART : "De l'usage du contexte pour l'amélioration des parcours et des pratiques de soins " (encadrée par Nicolas PINSAULT )
  • Jean-Noël EVAIN : "Optimisation des compétences en soins critiques et évaluation des performances en environnement simulé " (encadrée par Pierre ALBALADEJO , Marc LILOT (HESPER) )
  • Emilie HECQUET : "La professionalisation des formateurs infirmiers " (encadrée par Nicolas PINSAULT , Thierry BOUCHETAL (LECP , Lyon) )
  • Marianne JUND : "Dynamique collective et interprofessionnalité en santé : apprentissages et performances " (encadrée par Pierre ALBALADEJO )
  • Amélie KECHICHIAN : "Modèle de soins coopératif entre le médecin généraliste et le kinésithérapeute : prise en charge de la lombalgie aigüe en structure pluriprofessionnelle de santé " (encadrée par Nicolas PINSAULT )
  • Christelle NAHAS : "Utilisation d’un logiciel d’entrainement cognitif par des personnes âgées en perte d’autonomie cognitive et Facteurs de risque de décrochage des utilisateurs et interaction avec l’évolution des performances cognitives " (encadrée par Emmanuel MONTFORT )
  • Alexandre SEBESTYEN : "Non-technical skills in complex care. From teamwork to decision making in risk situation : exemple of the operative bleeding " (encadrée par Olivier CHAVANON (Centre de recherche en droit Antoine Favre) , Pierre ALBALADEJO )
  • Hugo VILLI : "Innovation frugale pour la mesure de l'équilibre postural " (encadrée par Nicolas PINSAULT )
  • Elisa VITALE : "L'éducation interprofessionnelle comme vecteur de pratique collaborative " (encadrée par Benoît ALLENET , Pierrick BEDOUCH )
  • Yoann ZAFIRIOU : "Stress et résilience chez les personnels de santé en soins critiques " (encadrée par Pierre ALBALADEJO , Jean-Luc BOSSON )

Contact

Adresse : Faculté de Médecine de Grenoble, 38700 La Tronche